CHASSAGNE-MONRACHET, le royaume du Chardonnay

Village de Chassagne-Montrachet

Village de Chassagne-Montrachet

Bien que l’on produise des rouges au sud de Chassagne-Montrachet, le vignoble de cette appellation est la source des meilleurs vins blancs de Bourgogne. Le chardonnay y est roi. C’est un cépage « assez vigoureux, peu productif en taille courte, moins de 30hl/ha, donnant des vins de grande qualité » *.
À Chassagne-Montrachet, il donne naissance à des vins d’une grande finesse aromatique,  que le monde entier s’arrache. Jancis Robinson les considère comme « the best white wine in Burgundy, if not the whole world » (les meilleurs vins blancs de Bourgogne, si ce n’est du monde entier). **


LE DOMAINE SYLVAIN MOREY

logo-MoreyFils de Jean-Marc MOREY, viticulteur réputé à Chassagne-Montrachet, Sylvain MOREY s’installe dans le Lubéron pour créer, en 2002, le domaine de La Bastide du Claux, appliquant son savoir-faire bourguignon sur les cépages et les terroirs du Sud de la France.

Il continue malgré tout à voyager entre le Lubéron et Chassagne-Montrachet, sa terre natale, où ses parents et sa soeur y travaillent les vignes de chardonnay et de pinot noir.

Quelques années plus tard, héritant d’une partie des vignes de son père, 9 hectares au total qu’il partage avec sa sœur, Sylvain MOREY produit en 2014 ses premières cuvées bourguignonnes en appellation Chassagne-Montrachet (village et 1er cru sur les lieux-dits « En Caillerets » et « Champs-Gains ») rouge et blanc, Saint-Aubin 1er cru lieu-dit « Les Charmois », et Santenay 1er cru lieu-dit « Grand Clos Rousseau ».

Les différents climats des premiers crus du domaine Sylvain Morey

Carte des climats (encadrés en rouge) des 1er crus du domaine Sylvain Morey (Chassagne-Montrachet 1er cru, Saint-Aubin 1er cru et Santenay 1er cru)

Les raisins sont récoltés manuellement. Ceux destinés aux vins rouges sont éraflés et subissent une première macération pré-fermentaire de quelques jours. L’élevage dure environ de 12 à 14 mois en barriques, dont 20% à 35% sont des fûts de chêne neufs.

Du côté des raisins blancs, le moût est d’abord légèrement débourbé afin de permettre une fermentation plus lente des raisins. Le bâtonnage, technique consistant à mettre en mouvement les lies dans le vin pendant la phase d’élevage afin d’apporter plus de complexité gustative et de rondeur, n’est généralement pas pratiqué.

L’élevage dure entre 14 et 16 mois et se fait en fût de chêne dont environ 30% en fût neuf, avant de se terminer en cuve inox pour une meilleure homogénéisation des cuvées. Les vins sont légèrement filtrés.


LA DÉGUSTATION


Les vins blancs de Sylvain MOREY ont tous un point commun : le raffinement des arômes. Tantôt sur la rondeur, tantôt sur la salinité, ils nous content en douceur la délicatesse et la richesse de leur terroir. Élégants et toniques, ils évoquent la rigueur du climat bourguignon, des froideurs hivernales aux chaleurs estivales. Ils nous dévoilent par dessous-tout le savoir-faire de leur vigneron, capable d’extraire toute la richesse et la concentration aromatique des baies dans ses flacons produits en quantité confidentielle.

Les rouges se montrent extrêmement gourmands, croquants et soyeux. Très printaniers, ils nous invitent avec bonheur à partager les plats typiquement bourguignons tels que le bœuf bourguignon ou le coq au vin !

* Chardonnay, extrait du livre « Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes » de Pierre Galet.

** « THE WORLD ATLAS OF WINE », Dictionnaire encyclopédique des cépages et de leurs synonymes » de Jancis Robinson et Hugh Johnson.